Decrease Font SizeIncrease Font Size

Personnes qui ont des troubles de la communication

Plus de 440 000 Canadiens ont des troubles de la communication qui affectent leur façon de parler ou de comprendre ce que les autres disent. Avoir un trouble de l’élocution ne signifie pas nécessairement avoir une perte auditive ou des difficultés à comprendre ou à prendre ses propres décisions.

Les troubles qui affectent l’élocution peuvent être provoqués par la paralysie cérébrale, l’autisme, un trouble cognitif, une lésion traumatique cérébrale, l’aphasie après un avc, la démence, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et d’autres maladies.

De nombreuses personnes qui parlent peu ou pas du tout communiquent à l’aide de gestes, d’images, de tableaux alphabétiques ou d’appareils.