Decrease Font SizeIncrease Font Size

Education

Ce secteur concerne les services éducatifs pour les étudiants qui ont des troubles de l’élocution et du langage de la maternelle à l’enseignement post-secondaire et à l’apprentissage continu.

Les informations suivantes ont pour but d’ouvrir le débat sur les obstacles à l’éducation et aux opportunités d’apprentissage que rencontrent les étudiants qui ont des troubles de l’éducation et du langage non provoqués par une perte auditive. Il ne s’agit en aucun cas d’énumérer une liste complète des obstacles ou soutiens possibles. Certains des défis uniques que les étudiants avec SLD rencontrent dans cette situation sont présentés.

Veuillez nous contacter pour plus d’informations sur comment rendre vos services accessibles.

Exemples d’obstacles à la communication dans les milieux de l’enseignement

Nous sommes nombreux à avoir un trouble de l’élocution et du langage (SLD), à avoir également une mobilité réduite ou un handicap sensoriel ou un autre handicap et à rencontrer des obstacles liés à ces handicaps.

De plus, nous pouvons être confrontés à des obstacles particuliers à la communication en raison de notre trouble de l’élocution et du langage. Ils peuvent avoir un impact sur la qualité des services éducatifs que nous recevons. Ces obstacles peuvent inclure:

  • Le manque de formation des éducateurs (professeurs, aides-enseignants et personnel de soutien) en communication, langage, suppléance à la communication, apprentissage assisté, adaptation des programmes, technologie adaptée, conception universelle de l’apprentissage et méthodes d’éducation inclusives
  • Manque de connaissances administratives, de financement et de ressources pour aider les éducateurs à répondre aux besoins en communication et en apprentissage des étudiants qui ont des SLD (par exemple la formation des enseignants, le temps supplémentaire, les services de soutien et la technologie d’assistance)
  • Manque de coordination entre les multiples sources de financement du gouvernement (par exemple les Ministères de l’Education, Ministère de la Santé) concernant la provision et le type de services de communication, outils de communication et technologie d’assistance requis par l’étudiant
  • Manque de protocoles et de meilleures pratiques pour la mise en place de services de communication externes tels que les services de suppléance en communication (SC)
  • Manque de clarté des rôles, de responsabilité pour les éducateurs, les orthophonistes et les cliniciens SC quand ils répondent aux besoins en communication des étudiants lors de leur processus d’apprentissage (par exemple donner des moyens appropriés à l’étudiant pour communiquer, adapter le programme pour répondre aux besoins des étudiants, utiliser une technologie d’assistance, un suivi lié aux recommandations des services de communication spécialisée)
  • Stages de formation et environnements inappropriés pour les étudiants avec SLD
  • Manque d’opportunités et de soutiens pour faciliter les échanges entre les pairs et la socialisation avec les autres étudiants
  • Mauvaise perception et sous-estimation de la capacité d’un étudiant à communiquer et à apprendre avec des aides appropriées
  • Orthophonistes et cliniciens SC qui ne fournissent pas suffisamment de services de communication appropriés et ne s’investissent pas assez dans la planification éducative individuelle
  • Manque de temps et de soutiens pour que les étudiants communiquent et participent à des activités éducatives et sociales
  • Manque de protocoles cohérents pour permettre une transition en douceur des outils de communication, soutiens et technologie adaptative dans tous les environnements d’apprentissage y compris de niveau en niveau, école à école, de l’école à la maison, de la maison à l’école et après l’obtention d’un diplôme pour l’apprentissage tout au long de la vie
  • Manque de soutiens appropriés et adaptés pour les devoirs, quizz, tests et examens

Recommandations

  • Formation des éducateurs (enseignants, assistants d’éducation, et personnel de soutien) en communication, langue, suppléance en communication, apprentissage assisté, évaluations pédagogiques et programmes adaptés, technologie d’adaptation, conception universelle de l’apprentissage et des méthodes d’éducation inclusives
  • Informations, ressources et financement pour les administrateurs afin de soutenir les éducateurs pour répondre aux exigences en matière de communication et d’apprentissage de l’étudiant avec SLD (par exemple la formation des enseignants, le temps supplémentaire, les services de soutien et de technologie d’assistance)
  • Des protocoles clairs et une coordination entre les sources multiples de financement du gouvernement (par exemple les Ministères de l’éducation, Ministère de la Santé) concernant la provision et le type de services de communication, outils de communication et les technologies d’assistance requis par l’étudiant
  • Protocoles et lignes directrices des meilleures pratiques en place et mises en œuvre pour l’engagement de tous les services de communication externes nécessaires tels que les services de suppléance en communication
  • Une compréhension claire des rôles, responsabilités pour les éducateurs, orthophonistes, cliniciens SC face aux besoins en communication des étudiants lors du processus d’apprentissage (par exemple, fournir aux étudiants des moyens appropriés de communiquer à tout moment, en adaptant le programme pour répondre aux besoins des étudiants, en utilisant la technologie adaptative, le suivi lié aux recommandations des services de communication spécialisée)
  • Des stages éducatifs appropriés et des environnements inclusifs pour les étudiants avec SLD
  • Offrir des possibilités et des soutiens appropriés pour faciliter les interactions entre pairs et la socialisation avec d’autres étudiants
  • Des attentes et objectifs d’apprentissage appropriés pour les élèves avec SLD
  • L’accès à des services de communication appropriés, suffisants et en temps opportun fournis par des orthophonistes, cliniciens SC, et l’inclusion de leur investissement dans la planification de l’éducation individuelle et un suivi.
  • Mises en place de soutiens pour que les étudiants avec SLD puissent communiquer et participer à des activités éducatives
  • Des protocoles uniformes pour assurer la transition en douceur des outils de communication, des supports et des technologies d’adaptation dans tous les environnements d’apprentissage, y compris de niveau en niveau, d’école en école, de l’école à la maison, de la maison à l’école et après l’obtention d’un diplôme pour l’apprentissage tout au long de la vie
  • Des mesures appropriées et des adaptations pour des évaluations, des quiz, des tests et examens