Decrease Font SizeIncrease Font Size

Services médicaux d’urgence (EMS)

Audience: Services d’urgence
Durée: 1 min.
Contenu: Colin Philips communique avec les services médicaux d’urgence

Cette section comprend des informations pour les intervenants dans les situations d’urgence face à face (par ex, les accidents, apparition brutale de maladies) et catastrophes (par exemple, inondations, ouragans) ainsi que des suggestions pour les personnes ayant des troubles de l’élocution.

Les informations suivantes sont un point de départ pour améliorer l’accès aux services pour les personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage (SLDs) non provoqués par une perte auditive. Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive d’obstacles ou de solutions. Elles présentent quelques-uns des défis uniques que les personnes qui ont des SLDs doivent relever dans cette situation.

Veuillez nous contacter si vous souhaitez plus d’informations sur comment rendre vos services accessibles.

Exemple d’obstacles à l’accès à la communication dans les services d’urgence

Nombre d’entre nous avec des troubles de l’élocution et du langage (SLDs) nous heurtons aux mêmes obstacles que les personnes qui ont des troubles de la mobilité, sensoriels ou d’autres handicaps. De plus, nous pouvons rencontrer des obstacles à la communication particuliers dus à un trouble de l’élocution et du langage préexistant ou à un trouble de la communication acquis lié à l’urgence médical. Les intervenants peuvent:

  • Ne pas comprendre ce que nous communiquons
  • Ne pas savoir si nous comprenons leurs questions
  • Ne pas savoir si nous pouvons donner notre consentement à un traitement médical
  • Ne pas avoir le temps de résoudre les problèmes sur comment nous communiquons
  • Ne pas nous donner le moyen de communiquer des informations importantes rapidement et efficacement
  • Ne pas être capable d’appeler le 911 ou d’accéder aux EMS

Exemples de suggestions pour les intervenants EMS

Les situations EMS nécessitent une communication rapide, juste et décisive pour assurer une communication efficace avec des personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage. Le personnel EMS doit recevoir des formations et des informations sur :

  • comment communiquer dans une situation d’urgence avec ceux d’entre nous ayant des SLDs
  • l’utilisation d’une variété de stratégies de communication
  • avoir des tableaux de communication alphabétiques et avec images
  • obtenir des informations sur nos antécédents médicaux et le consentement au traitement
  • des plans d’évacuation pour les personnes qui vivent dans des groupes/foyers de soins infirmiers

Ressources pour des intervenants EMS

Exemple de suggestions pour les personnes avec SLDs

Selon la situation, nous envisagerons peut-être de:

  • Porter une carte “En cas d’urgence” (ICE) en permanence dans notre portefeuille. Cette carte peut contenir notre nom, date de naissance, langue, groupe sanguin, carte d’assurance maladie, coordonnées des personnes à contacter (nom, lien, téléphone); informations médicales basiques telles que le nom de notre médecin, conditions médicales existantes, allergies et médicaments. Nous pouvons acheter une carte ICE avec affichage simple sur Bridges Canada
  • Garder une copie de notre carte ICE sur la porte du frigo
  • Porter un bracelet informant les personnes que nous avons du mal à parler. Le bracelet peut aussi comporter le numéro de téléphone d’une personne à contacter ou informer sur des informations d’urgence dans notre porte-monnaie.
  • Avoir un tableau de communication d’urgence en permanence avec soi.
  • Avoir des moyens de composer le 911 en cas d’urgence tels que les message texte, systèmes d’appels informatisés et des personnes que vous pouvez contacter.

Ressources pour les personnes qui ont des SLDs