Decrease Font SizeIncrease Font Size

Services de transport

Cette section inclut des informations pour les personnes qui travaillent dans les transports en commun adaptés, les bus publics, les taxis, les voyages aériens ainsi que pour les personnes qui ont des SLDs.

Les informations suivantes sont un point de départ pour améliorer l’accès aux services pour les personnes qui ont des troubles de l’élocution et du langage (SLDs) non provoqués par une perte auditive. Il ne s’agit en aucun cas d’une liste exhaustive d’obstacles ou de solutions. Elles présentent quelques-uns des défis uniques que les personnes qui ont des SLDs doivent relever dans cette situation.

Veuillez nous contacter si vous souhaitez plus d’informations sur comment rendre vos services accessibles.

Exemples d’obstacles à l’accès à la communication dans les services de transport

Nombre d’entre nous ayant des troubles de l’élocution et du langage (SLDs) nous heurtons aux mêmes obstacles que les personnes qui ont des troubles de la mobilité, sensoriels ou d’autres handicaps. De plus, nous pouvons rencontrer des obstacles à la communication particuliers dus à un trouble de l’élocution et du langage. Ces obstacles peuvent inclure:

  • Ne pas être compris lors de la réservation des transports au téléphone
  • Les personnes raccrochent car elles pensent que notre élocution difficile à comprendre est due au fait que nous sommes ivres ou que notre appareil est un message commercial automatique
  • Ne pas pouvoir communiquer aux conducteurs notre destination, ou comment attacher notre fauteuil ou appareil de mobilité
  • Ne pas pouvoir attirer l’attention du conducteur quand il conduit pour le prévenir que l’on a manqué notre arrêt
  • Ne pas se sentir en sécurité quand d’autres moyens de transport sont organisés par des transports en commun adaptés qui font appel à des conducteurs non réglementés et moins expérimentés avec les personnes handicapées
  • Ne pas pouvoir communiquer avec le personnel des transports publics adaptés pour leur demander d’ouvrir des entrées alternatives pour accéder à des véhicules

Suggestions pour les services de transport

Outre les soutiens en accès générique à la communication, les personnes qui travaillent dans les services de transport devraient:

  • Respecter la confidentialité de nos voyages et ne pas remettre en cause notre capacité à voyager seul(e)
  • Communiquer avec les personnes qui ont des troubles de l’élocution ou qui utilisent des appareils, des tableaux de communication ou des assistants en communication
  • Connaître des moyens pour attacher notre fauteuil et nos appareils de mobilité et demander notre avis pour savoir s’ils sont attachés correctement et de manière sûre
  • Répondre à nos signaux d’appel (vocalisations, langage corporel) que nous pouvons utiliser pour attire l’attention si quelque chose ne va pas
  • Communiquer avec nous au téléphone quand nous réservons notre moyen de transport
  • Nous donner plusieurs moyens de réservation de transport tels que les emails, messages texte, SMS

Ressources pour les personnes qui travaillent dans les services de transport

Suggestions pour les personnes qui ont des SLDs

Selon la situation et nos exigences personnelles en communication, nous devrons peut-être:

  1. Préparer un message ou avoir une note écrite pour dire au conducteur où nous voulons aller
  2. Avoir des instructions écrites ou une photo pour expliquer comment attacher notre fauteuil
  3. Dire à la personne ce qu’elle doit faire pour communiquer avec nous (carte accès à la communication). Inclure une note pour informer le conducteur de ce que nous ferons si nous avons besoin d’attirer son attention pendant qu’il/elle conduit
  4. Avoir notre ticket et paiement prêt et placé dans un lieu visible à la fois par nous et le conducteur. Nous devrions aussi séparer notre règlement de notre argent dans notre porte-monnaie
  5. Parler de nos préférences pour réserver, annuler confirmer notre transport avec notre répartiteur local (par ex message texte, SMS, email)
  6. Mettre en place un script pour les réservations régulières avec notre répartiteur local (rendre vos services accessibles)
  7. Discuter des arrangements de transport alternatifs avec les transports adaptés pour s’assurer qu’ils donnent des informations essentielles au service de collecte, qu’il confirme la collecte et le dépôt, cela étant une mesure de précaution pour les personnes avec SLDs.
  8. Avoir un numéro de contact d’urgence en cas de problèmes ou de moyen de transport qui ne vient pas
  9. Si possible, être accompagné quand nous voyageons en taxi
  10. Ressources pour les personnes avec SLDs